A propos de nous

Entreprise Furrer+Frey

Depuis des décennies, nous nous engageons pour l'électromobilité, et nous concevons et construisons des lignes de contact; depuis des dizaines d’années, nos collaborateurs se portent garants de solutions optimales.

Entreprise moyenne fondée en 1923, Furrer+Frey SA est aujourd’hui l’un des fournisseurs de lignes de contact les plus renommés et les plus innovants sur la scène internationale. Outre notre siège principal à Berne et nos succursales à Bellinzone, Montreux et Zurich, nous possédons aussi des filiales à Guangzhou, Londres, Rome et Berlin.

Furrer+Frey SA est une entreprise familiale indépendante poursuivant sans cesse les mêmes objectifs. Nous tirons parti de notre indépendance et des avantages qu’elle nous offre pour accroître la valeur ajoutée offerte à nos clients, partenaires et collaborateurs.

F+F en bref

Furrer+Frey conçoit et réalise des lignes de contact. Nous développons en permanence de nouvelles solutions et nous efforçons de rester continuellement à la pointe à travers des innovations incessantes. Nous sommes dirigés par nos propriétaires, ce qui constitue une garantie d’indépendance et de flexibilité. Nous n’hésitons pas à relever les plus grands défis et essayons en permanence d’attirer de nouveaux collaborateurs dans notre domaine technique des lignes de contact.

L’entreprise a été fondée en 1923 par Emil Furrer et Arnold Frey. Au bout de 30 ans, la famille Frey a quitté l’entreprise et aujourd’hui Furrer+Frey est dans les mains de la quatrième génération. En la personne de Beat Furrer la troisième génération continue à jouer un rôle de conseiller.

Au fil des décennies, l’entreprise n’a cessé de suivre de nouvelles orientations pour s’adapter à l’évolution des marchés.

À partir de 1957, Furrer+Frey a produit du matériel pour lignes de contact, activité abandonnée en 1994.

En 1984, la société UP AG, qui est aujourd’hui une PME très performante, voit le jour.

En 1984 toujours, l’entreprise écrit une page d’histoire dans le domaine de la technique ferroviaire en lançant la ligne de contact rigide. La première installation réalisée est toujours en service et ce système, qui a sans cesse été développé depuis, compte désormais plusieurs milliers de kilomètres de lignes.

Depuis 1991, Furrer+Frey, qui possède maintenant des filiales en Italie, en Chine, en Grande-Bretagne et en Allemagne, opère également avec succès au-delà des frontières suisses.

C’est à Furrer+Frey que revient le privilège en 2000 de concevoir et de réaliser la ligne de contact pour le premier tronçon à grande vitesse des CFF, dans le tunnel de base du Zimmerberg.

Notre relation commerciale avec la BLS a commencé dès 1979 et dure depuis lors. Ce n’est là qu’un exemple de notre philosophie clientèle, axée sur le long terme et la fiabilité.

Nous employons aujourd’hui plus de 250 collaborateurs dans le monde mais nous n’en restons pas moins une entreprise familiale au sens classique du terme. Nous croissons de manière modérée, selon nos besoins, en pratiquant l’autofinancement et une culture d’entreprise empreinte d’esprit familial et totalement axée sur le client.
 

Historique, faits et chiffres

Historique

 
1923

Emil Furrer et Arnold Frey, deux ingénieurs spécialisés dans les lignes électriques aériennes, fondent la société, qui a son siège à Berne, Thunstrasse 39, et son dépôt à Bümpliz Nord.
L’objectif de l’entreprise était d’assister les compagnies de chemin de fer dans l’électrification des réseaux et d’effectuer des travaux de réalisation de lignes aériennes.

1931

Déménagement au 35 de la Thunstrasse, siège actuel de la société.

1946

Décès d’Emil Furrer. Son fils, Hans Jörg Furrer, prend les rênes de l’entreprise.

1954

Arnold Frey quitte l’entreprise.

1957

L’entrepôt de Bümpliz est abandonné et un nouveau bâtiment est édifié dans la Stauffacherstrasse, à Berne.
Furrer+Frey fabrique des lignes de contact. L’activité de lignes électriques aériennes est abandonnée.

1970

Un entrepôt supplémentaire est mis en service à Rüfenacht.

1973

À l’occasion du cinquantenaire de l’entreprise, tous les collaborateurs et collaboratrices sont conviés au Jungfrau Joch.

1975

Arrivée de Beat Furrer dans l’entreprise.

1979

Début de la conception détaillée pour les travaux d’aménagement d’une double voie sur la ligne de montagne de la BLS.
Ce projet marque le début d’une relation d’affaires intensive jusqu’à ce jour.

1980

Achat d’ateliers dans la Morgenstrasse à Berne. Desserte ferroviaire.

1983

À l’occasion du 60e anniversaire de l’entreprise, clients et collaborateurs sont invités au dépôt pour un spectacle peu commun, avant d’embarquer sur un bateau pour rejoindre Interlaken. Après une soirée de gala, le dimanche, les participants ont la possibilité de se rendre au musée de Ballenberg ou sur le Brienzer Rothorn.

1984

Furrer+Frey cofonde UP AG. Rem.: la première installation de ligne de contact rigide est réalisée à titre de test à Opfikon (ZH). Elle est toujours en service aujourd’hui.

1985

Hans Jürg Furrer part à la retraite et confie la direction de l’entreprise à son fils Beat Furrer.

1988

Reprise de Nobs Maschinenfabrik AG à Thoune Gwatt, avec ses ateliers de fabrication et ses entrepôts.

1991

Déménagement de l’entrepôt de matériel à Thoune Gwatt. La fabrication, l’entrepôt et le dépôt sont à présent réunis.

1991

La stratégie de niche appliquée à l’étranger porte ses fruits: la Korean National Railroad achète des lignes de contact pour env. 32 km. Ce n’est que le début de l’activité internationale. Au cours des décennies à venir, Furrer+Frey va réaliser des projets dans le monde entier et fonder plusieurs filiales.

1992

Furrer+Frey devient une société anonyme détenue par la famille Furrer.

1993

Les activités de Nobs Maschinenfabrik AG sont arrêtées mais le site est maintenu à Gwatt/Thoune pour ses entrepôts, son dépôt et ses ateliers.

1994

La fabrication est abandonnée. L’entreprise procède à une restructuration modérée, des retards se dessinant dans la réalisation de grands projets tels que Rail 2000. Des accords sont conclus avec des partenaires pour les achats de matériel.

1995

Furrer+Frey travaille pour la première fois en Allemagne, en partenariat avec la société française Spie Enertrans (aujourd’hui TSO Caténaires).

1996

Furrer+Frey scinde les activités bureau d’ingénierie et construction de lignes de contact sur le plan organisationnel, de manière à répondre aux exigences d’indépendance au niveau de la planification.
Prédimensionnement de la ligne de contact pour Alp Transit Gotthard.

1997

Succès à l’exportation pour nos lignes de contact rigides pivotables: systèmes de lignes de contact rigides pivotables pour cinq ponts basculants et tournants pour Amtrak, North East Corridor, aux États-Unis.
Succès à l’exportation dans le domaine du conseil: travail de planification de fond pour l’Israel Railway Authority et premiers plans d’exécution.
Homologation du système de ligne de contact FL 200/FL 260 auprès de la DBAG. Ce système de ligne de contact a été utilisé pour la première fois sur la ligne Berne-Neuchâtel et est devenu standard en Suisse depuis lors.

1998

Importants contrats pour des lignes de contact dans le cadre de Rail 2000.
Mise en service de la première propre locomotive diesel pour voie métrique.
Contrat d’électrification du tunnel de la Vereina.
Le 75e anniversaire de l’entreprise est fêté à l’Université de Neuchâtel avec les clients et des concurrents et un séminaire est proposé sur le thème des lignes de contact.

1999

La BLS inaugure la nouvelle gare de Spiez. Furrer+Frey a conçu toutes les installations de ligne de contact et réalisé pour la première fois une travée porteuse de plus de 50 m d’envergure. Pour la première fois, les données des installations existantes ont été prises en compte par photogrammétrie, puis numérisées.

 

2000

Hans-Jörg Furrer décède à l’âge de 80 ans des suites d’une brève maladie.
Furrer+Frey développe, conçoit et réalise la ligne de contact pour le premier tronçon à grande vitesse des CFF: le tunnel du Zimmerberg.-Basistunnel.

 

2001

Furrer+Frey participe à la fondation de l’Association suisse des entreprises de la technique ferroviaire (VSBTU).
La ligne de contact rigide trouve ses premières applications en Allemagne, à Francfort et à Rummelsburg.
Furrer+Frey est certifiée SN EN ISO 9001 pour la première fois.
Furrer+Frey collabore étroitement avec Elbas Deutschland et Elbas Schweiz AG, en particulier dans le cadre du développement de l’outil de planification ELFF.

 

2002

En Chine, nous fournissons des lignes de contact rigides et à Taïwan, nous réalisons la première installation sur la côte orientale.
Nous exposons pour la première fois à Innotrans 2002 à Berlin.

2003

Nous mettons en service le premier véhicule route-rail SBF 03 de chez Schörling Brock.
La conception de la ligne de contact rigide pour le tronçon à plus de 200 km/h du tunnel du Sittenberg, en Autriche, est lancée. Parallèlement à cela, nous réalisons la ligne de contact rigide pour le tronçon à 160 km/h du tunnel du Kerenzerberg, au lac de Walenstadt, et du tunnel de Vingelz, au lac de Bienne.
Le système de ligne de contact FL 200 et FL 200T devient standard en Suisse car, outre la BLS, les RhB et la MGB (anciennement FO et BVZ) y ont également recours.

2004

Furrer+Frey obtient l’homologation pour la ligne de contact urbaine FL100 et décroche le contrat pour la ligne de contact de la Glattalbahn.
L’entreprise achète la première grue Palfinger à fléchette rétro.

2005

Notre système DCM (Dynamic Catenary Monitoring) de mesure de ligne de contact en conteneur suscite de l’intérêt.
EBC certifie la ligne de contact rigide pour une vitesse de 220 km/h.

2006

Berlin Nord-Sud, la ligne de contact rigide est réceptionnée.
Rico Furrer décide de représenter la 4e génération au sein de l’entreprise.
L’outil de planification ELFF réalise des progrès remarquables. Nous concevons des lignes de contact en 3D.
Nous fondons Furrer+Frey Italia sarl.

2007

Network Rail confie à Furrer+Frey la transformation des anciennes lignes de contact non compensées de la Great Eastern sur 300 km de voies à l’est de Londres.
L’équipe électro montre les premiers signaux «baissez panto».
Nous obtenons le contrat pour le DSS dans la gare de l’aéroport international de Berlin-Brandenbourg.
Pour la MGB, nous réalisons l’installation de ligne de contact dans la nouvelle gare de Viège et, pour la RBS, la double voie dans le Worblental.

2008

La statique, la planification, la livraison et le montage d’une travée porteuse ultra longue (56 m) à Mannheim constituent un temps fort dans l’histoire de l’entreprise.
Pour la première fois, nous signons un contrat pour des travaux en Russie. Nous équipons un dépôt à St-Pétersbourg. Notre équipe électro apporte une contribution importante car nous réalisons aussi le système de commande de sécurité local.
En France, nous équipons des ponts tournants du DSS à Bordeaux.
Nous transformons la gare de Gstaad pour la MOB.
À l’atelier de Thoune, nous construisons un hall de mesure et de contrôle.
Furrer+Frey décide de réaliser ses dessins de conception en 3D à l’avenir.

2009

Dans le cadre du projet «Tram Bern West», nous rééquipons le dépôt de la Bolligenstrasse et réalisons aussi les lignes de contact vers Brünnen et Bümpliz. D’importantes livraisons de matériel pour le Great Eastern mettent notre logistique sous pression.
Le projet de métro en Turquie Otogar-Bagcilar adopte le DSS.
Les livraisons pour une ligne de métro à New Dehli en Inde ont débuté.
En collaboration avec TSO, nous réalisons l’équipement de 5 tunnels sur la ligne des Carpates reliant Bourg-en-Bresse à Bellegarde.
Nous fêtons le 25e anniversaire d’UP AG.
Les trois wagons porteurs motorisés TWA (et autres variantes) ainsi que le VEL 400, un véhicule de maintenance avec pantographe de mesure, plateforme de travail, nacelle et grue sont mis en service.

2010

En collaboration avec l’entreprise suédoise Oprid, nous développons et construisons un équipement mécanique pour des bornes de recharge rapide destinées aux bus hybrides et électriques.
Les tpf utilisent pour la première fois le système FL 200 entre Sugiez et Ins.
Nous développons des pièces pour la ligne de contact devant équiper le tunnel de base du Gotthard.
En Autriche, le tunnel d’Arlberg et le tunnel de Lainzer sont équipés d’une ligne de contact rigide Furrer+Frey.

2011

Après près de 20 ans, nous avons de nouveau l’opportunité de livrer des lignes de contact rigides pour des extensions de tunnel en Corée du Sud.
Le tunnel d’Oslo entre en service.
Nous proposons de développer le nouveau système de ligne Series 1 pour Network Rail, ce système devant être utilisé pour la première fois sur le réseau Great Western. Et nous décrochons le contrat.
Nous nous établissons à Londres sous le nom Furrer+Frey GB Ltd. La même année, nous créons aussi une société en Chine:
Furrer+Frey Electrification Equipment (Guangzhou) Limited.
À Portland, dans l’État américain d'Oregon, nous équipons un nouveau pont basculant de lignes de contact rigides. Les mouvements du pont sont un véritable défi. Dans le but d’être plus proches de nos clients en Suisse romande, nous ouvrons une succursale à Vevey; elle sera transférée plus tard à Montreux, dans des locaux plus spacieux.

2012

En collaboration avec Opbrid, nous construisons des bornes de recharge rapide pour les bus de Göteborg.
La BMVIT autrichienne homologue la ligne de contact rigide pour une vitesse de 250 km/h en simple traction et de 230 km/h en double traction.
La double voie de la WAB à Wengen a pu être mise en service avec succès avant les fêtes de fin d’année.
La ligne asm est prolongée de Niederbipp à Oensingen avec le système FL 200. Le système FL 200 devient la deuxième norme suisse, à côté des systèmes de ligne de contact des CFF. Les RhB décident d’équiper le tunnel de l’Albula ainsi qu’un tunnel à Samaden de notre ligne de contact rigide.
La ligne de contact urbaine est complétée avec les pièces nécessaires à la réalisation d’une caténaire et utilisée sur la ligne du Rigi et dans le réseau de transport public de Neuchâtel.

2013

L’été, nous organisons une journée portes ouvertes dans notre succursale de Zurich. Nous décrochons des projets de tunnel ferroviaire en Chine et à Taiwan, avec 60 km de ligne de contact rigide à réaliser dans les deux cas.
Furrer+Frey participe avec succès à de grands projets à Genève et Lausanne.
Nous rénovons l’installation énergétique du dépôt de Thoune et dotons le bâtiment d’une façade contemporaine.
À l’occasion de son 90e anniversaire, l’entreprise convie tous ses collaborateurs et collaboratrices ainsi que leurs partenaires et conjoints à une excursion à Olten pour une représentation de «Fabrikk» au «Karl’s kühner Gassenschau».

2014

Le consortium qui a obtenu le contrat de technique ferroviaire du tunnel de base du Ceneri nous contacte. Furrer+Frey est chargée de la conception de la ligne de contact dans le tunnel et à l’extérieur ainsi que de la fourniture du matériel.
Les CFF mettent en service la ligne de contact rigide pivotable dans l’atelier de maintenance Herdern II.
Nous sommes chargés de l’électrification d’un nouveau tunnel du réseau ferroviaire urbain de Stockholm.
Dans le tunnel du Sittenberg, en Autriche, notre ligne de contact rigide est utilisée pour la première fois à une vitesse de 302 km/h, un record du monde pour ce type de ligne. Furrer+Frey devient également un fournisseur d’équipements logiciels. L’outil de planification ELFF a de plus en plus de partisans. En Angleterre, plusieurs dizaines de licences sont en service et des négociations sont également en cours en France et en Allemagne. Dans le cadre d’un appel d’offres des CFF, nous décrochons le contrat, notre outil ayant été jugé le meilleur.

2015

Avec le MTW 100 de Plasser&Theurer, nous nous dotons de l’outil de montage le plus volumineux et le plus performant dans l’histoire de l’entreprise.
L’entrepôt, le dépôt et la zone de chantier à Thoune Gwatt sont agrandis.
Les adaptations de la ligne de contact pour le corridor 4m entre Bâle et Chiasso sont confiées à Furrer+Frey.
Nous n’avons encore jamais vendu autant de matériel pour lignes de contact dans l’histoire de l’entreprise. Nos principaux clients sont Network Rail en Angleterre ainsi que les sociétés de montage mandatées pour l’électrification du tronçon Great Western de Londres à Bristol/Cardiff à l’aide du système de ligne de contact Series 1 développé par Furrer+Frey. Après des essais étendus en Autriche et des parcours de mesure avec l’ICE de la DB, les autorisations et certificats EBC et OFT ont été étendus à la nouvelle TSI-ENE et pour une exploitation illimitée à 250 km/h.

2016

Les activités de planification dans le Tessin nous amènent à ouvrir une succursale à Bellinzone.
Nous sommes également heureux de pouvoir électrifier la Limmattalbahn à l’ouest de Zurich.
Nous fondons la société Furrer+Frey Deutschland GmbH à Berlin et reprenons Opbrid.

2017

La gestion de l'entreprise passe de la troisième à la quatrième génération.

La première console portant sur deux voies du type TTC, développé pour le Great Eastern au Royaume Uni, est installé en Suisse sur le SOB.

Le MTW100, le véhicule le plus grand de la maison Furrer+Frey, est mis en service.

A Cardiff, un livre blanc sur les transports publics électrifiés est présenté.

2018

Les premières consoles du type FL200 light en Aluminium sont monté sur la ligne du Tyne & Wear Metro au Royaume Uni.

Le Tmf2/2 avec frein à vide et à air comprimé et des attelages adaptables au caractéristiques de tous les chemins de fer à voie métrique en Suisse ainsi qu'un nouveau engin monte-barres pour le montage des profilés du PAC sont mis en service.

 

   
 


Faits et chiffres

  • Entreprise fondée en 1923 par Emil Furrer et Arnold Frey
  • Présence dans toute la Suisse et dans le monde entier
  • Sites en Suisse: Berne, Thoune, Bellinzone, Montreux, Zurich
  • Sites à l’étranger: Londres, Guangzhou, Rome et Berlin
  • Effectif de 300 collaborateurs dans le monde
     

Domaines d'activité

Conception d’installations de ligne de contact

De la première idée au projet prêt à être réalisé, nos planificateurs de lignes, dans leur rôle de concepteur et de chef de projet, collaborent étroitement avec nos clients. Nos collaborateurs disposent pour cela d’un outil de planification unique appelé ELFF, que nous avons élaboré en interne et dont nous avons sans cesse poursuivi le développement.

Équipe électro

Notre équipe électro s’occupe d’équipements de commande liés à l’activité ferroviaire, dans les dépôts. Elle se penche sur des questions de sécurité concernant les échelles menant aux plateformes de travail, à la commande des grues et au verrouillage des lignes de contact rigides pivotables, avec la signalisation correspondante.

Construction de lignes de contact

Nous réalisons des installations de ligne de contact complètes sur la base d’un propre travail de conception ou selon les exigences de nos clients. Ce travail englobe la planification, l’organisation de l’équipe de montage, l’achat du matériel, la mise à disposition des outils de montage et la coordination éventuelle avec des entreprises tierces.

Mise à disposition de spécialistes du montage pour nos clients

Dans le cadre de missions de courte ou de longue durée, nous mettons des spécialistes à la disposition de nos clients pour la construction de lignes de contact.

Location d’appareillages

Lorsque des équipements de montage sur rail sont nécessaires, nous les mettons à la disposition de nos clients, avec ou sans opérateurs. Le lancement de cette prestation a donné lieu, en 1988, à la création de la société UP AG à Berne, avec la location de plus de 200 plateformes de travail pour tous les travaux en hauteur, liés ou non à l’activité ferroviaire.

Exportations

Nous avons profité de nos longues années d’expérience sur le sol suisse pour proposer également nos services à l’étranger, raison pour laquelle une équipe exportations a été mise sur pied au début des années 1990. Aujourd’hui, cette équipe opère dans plus de 20 pays, de l’Australie à la Norvège et de l’Angleterre à l’Amérique du Sud. L’accent est mis sur les offres de systèmes, la fourniture de matériel et l’ingénierie sur site. Nous avons bâti un réseau mondial de partenaires et de représentants qui nous apportent un soutien au niveau local.

Développement

Nous sommes sans cesse confrontés à des missions particulières. Les petits tunnels, les ponts particulièrement bas, les longs tunnels sont autant de défis qu’il faut pouvoir maîtriser, au même titre que les travaux de transformation complexes et les nouvelles électrifications. Le contexte général dans lequel nous opérons et auquel nous nous devons de pouvoir faire face nous obligent d’autant plus à donner le meilleur de nous-mêmes. Nous avons développé ainsi une capacité à résoudre très rapidement les problèmes les plus complexes. Nous mettons également tous ces défis à profit pour poursuivre sans cesse la formation de nos collaborateurs et maintenir un haut niveau de savoir-faire dans notre cœur de métier.

La famille Furrer

Esprit d’entreprise, recherche de la qualité, goût du risque: voilà les piliers sur lesquels repose la société Furrer + Frey SA et sur lesquels elle continue à se fonder dans son développement. Deux pionniers, Emil Furrer et Arnold Frey, posèrent les jalons de l’entreprise en 1923 avec les premiers travaux d’électrification en Suisse.

La 2e génération, avec Hans-Jörg Furrer (1920-2000), élargit l’éventail des prestations après le départ de la famille Frey avec de nouveaux produits et systèmes de ligne de contact et en se lançant dans la mécanisation de la construction des lignes de contact. Cette approche se matérialisa notamment par l’édification d’un propre dépôt et d’un atelier de production pour les équipements de ligne de contact.

Avec la 3e génération et Beat Furrer (1948), de premières expériences furent tentées à l’étranger, l’accent étant mis sur le développement de la ligne de contact rigide et les systèmes de ligne de contact destinées aux vitesses d’exploitation élevées. L’organisation de l’entreprise a été adaptée aux conditions actuelles et rassemble aujourd’hui différents départements – construction de lignes de contact, ingénierie, exportation, logistique, finances et personnel, développement/construction, back-office – ainsi que plusieurs succursales en Suisse et filiales en Italie, en Chine, en Grande-Bretagne et en Allemagne.

La 4e génération, représentée par Rico Furrer (1977), a pris les rênes de l’entreprise le 1er janvier 2017. La 3e génération se retire graduellement de la gestion opérationnelle et s’efforce de contribuer au développement de l’entreprise dans un rôle de conseil et dans le cadre du conseil d’administration.

Ce qui ne change pas, c’est la volonté continue de satisfaire les clients, d’inciter les collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, d’innover en permanence et de croître de manière contrôlée en privilégiant l’autofinancement. L’entreprise doit rester indépendante. Ce sont là les fondements de notre philosophie d’entreprise – depuis quatre générations.

Beat Furrer